Mardi, Août 22, 2017

Coopération de Madagascar avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme : un atelier s’est tenu à Tana

Coopération de Madagascar avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme : un atelier s’est tenu à Tana

Antananarivo, 26 avril 2017

Dans le but d’appuyer Madagascar dans le processus d’élaboration des rapports à présenter aux organes de traités des Nations Unies, conformément à son obligation de promouvoir et protéger les droits de l’homme tel que contenu dans les instruments internationaux auxquels il est parti, le Centre des Nations Unies pour les droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale en partenariat avec le bureau du Conseiller des droits de l’homme à Madagascar et le ministère de la justice en charge des droits de l’homme, a organisé, du 25 au 26 avril, un atelier sur la Coopération de Madagascar avec les Mécanismes internationaux des droits de l’homme. Cet atelier a regroupé 55 participants, dont 30 femmes issus des départements ministériels, de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme et des organisations de la société civile.

A travers une présentation détaillée sur la coopération de Madagascar avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme, ainsi que des directives pour l’élaboration des rapports destinés aux Organes de Traités, suivi des questions et d’échanges, les participants/es ont été édifiés/es sur l’état des lieux de la ratification des conventions et traités internationaux relatifs aux droits de l’homme par Madagascar et la soumission des rapports aux organes de traités. Ils ont puCoopération de Madagascar avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme : un atelier s’est tenu à Tana évaluer l’efficacité du Comité interministériel chargé de la rédaction des rapports périodiques. Cet atelier a également permis de renforcer les capacités des membres du comité susmentionné, de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme et des organisations de la société civile dans l’élaboration des rapports destinés aux organes de traités.

Plusieurs recommandations ont été faites à l’issue de cet atelier, notamment la nécessité pour le Centre d’organiser une formation sur les indicateurs des droits de l’homme, d’appuyer l’organisation d’un atelier national de suivi de la mise en œuvre des recommandations des mécanismes internationaux des droits de l’homme, d’appuyer le comité interministériel dans la rédaction pratique de l’un des rapports dûs en 2018 et de faire du plaidoyer pour que le Gouvernement Malgache adhère aux instruments internationaux des droits de l’homme non encore ratifiés. Il a été également recommandé à l’Etat Malgache de faire la demande d’adhésion à la méthode de procédures simplifiées dans l’élaboration des rapports, et d’encourager la coopération dans l’élaboration des rapports dues par le Comité interministériel chargé de cela.