Samedi, Novembre 18, 2017

Appui au bureau régional des droits de l’homme pour les pays de l’Afrique de l’Ouest

Appuie au bureau régional des droits de l’homme pour les pays de l’Afrique de l’Ouest

Dakar(Sénégal) du 25 au 29 septembre 2017

Le Bureau Régional des Nations Unies aux droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale a contribué dans l’animation de l’atelier de formation des formateurs sur l`élaboration des rapports aux organes de traités pour les pays de l’Afrique de l’Ouest. L’activité s’est tenue à Dakar(Sénégal) du 25 au 29 septembre 2017 à l’hôtel fleur des lys. Les pays suivants ont pris part à la formation : Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Comores, Congo, Cote d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée Conakry, Guinée-Bissau, Haïti, Mali, Niger, Sénégal et Togo. L’atelier était organisé dans le cadre du Programme de renforcement des capacités des organes de traités mis en place par le HCDH suite à la résolution 68/268 de l’Assemblée générale des Nations Unies d’avril 2014. Les bénéficiaires de la formations sont tous issues des entités gouvernementales qui disposent d`une expérience avérée en matière de rédaction des rapports à soumettre aux mécanismes internationaux des droits de l`homme.

La cérémonie d`ouverture était rehaussée par la présence d’un délégué du Ministre de la justice, Garde des sceaux, du Directeur du Centre Régional des Nations Unies pour les Droits de l`Homme en Afrique de l’Ouest et du Chef de la Section Harmonisation et Programme de renforcement des Capacités de la Division des Organes des Traites du HCDH.

Les objectifs de la formation est de mettre en place un roster de formateurs qui contribuera à : (i) accroitre les capacités des représentants gouvernementaux qui ont un rôle dans la présentation de rapports aux organes conventionnelles et autres mécanismes internationaux(examen périodique universel et procédures spéciales) et régionaux des droits de l`homme ; (ii) Construire un système national durable de protection des droits de l`homme à travers le renforcement des mécanismes nationaux chargés de l`élaboration de rapports et le suivi de la mise en œuvre des recommandations(MNRS) ;(iii) Favoriser la coopération et les échanges de bonnes Appuie au bureau régional des droits de l’homme pour les pays de l’Afrique de l’Ouestpratiques entre les pays de la sous-région.

La formation a durée cinq jours et était repartie de la façon suivante : trois jours étaient consacrés sur le fonctionnement des organes des traites et d`autres mécanismes internationaux des droits de l`homme comme l`EPU et les procédures spéciales et deux jours étaient focalisés sur comment concevoir un atelier de formation, traiter des questions difficiles pendant l`animation ainsi que la pertinence de l`utilisation des supports visuels pendant les présentations.

En autre, au terme de l`atelier de Dakar, tous les participants ont rédigé une lettre ou ils ont mentionné leurs engagements à œuvrer pour accroitre le niveau de coopération de leurs pays avec les mécanismes internationaux des droits de l`homme. Le WARO s’est engagé à rester en contact avec eux en vue d’appuyer leurs futures initiatives en rapport avec la formation.