Les progrès enregistrés par la Cameroon Development Corporation (CDC) en matière de droits de l'homme et entreprises

Guinée Équatoriale

Les progrès enregistrés par la Cameroon Development Corporation (CDC) en matière de droits de l'homme et entreprises

Le CNUDHD-AC a réussi à augmenter le nombre d'entreprises présentes au Cameroun qui œuvrent pour le respect effectif des principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et droits de l'homme.

Après Electricity Development Corporation (EDC) et le Groupe Hévéa Cameroun (HEVECAM) en 2014 et 2015, le Centre s'est engagé auprès de la Cameroon Development Corporation (CDC). La CDC est une entreprise publique employant plus de 22 000 travailleurs et présente dans trois régions du pays (Littoral, Nord-Ouest et Sud-Ouest). Une série de formations a été organisée à l’intention des personnels et responsables de cette entreprise, ainsi qu’aux professionnels des médias. La CDC a été invitée à accorder une plus grande attention aux problématiques suivantes : de meilleures installations d'hygiène et d'assainissement dans les camps, une meilleure protection des travailleurs d'usine, des installations de loisirs à leur intention, la protection de l'environnement, les politiques et la promotion du genre, entre autres.

La CDC fournit une couverture médicale à 100% aux travailleurs et aux personnes à leur charge. Elle paie également les enseignants affectés par le gouvernement dans les écoles situées dans et autour des camps. Elle a aussi mis en place un mécanisme de plaintes individuelles pour traiter les problèmes des employés, qui offre aux travailleurs la possibilité de se plaindre au niveau le plus bas de la chaîne de gestion, tout en envoyant des copies à l'avance de leurs plaintes à une autorité de niveau supérieur par mesure de transparence. Un comité de suivi des recommandations a été mis sur pied et est composé de la direction et du personnel de la CDC, du CNUDHD-AC, ainsi que de journalistes formés par le Centre. Ces journalistes ont la particularité d’avoir contribué au succès de la démarche avec les deux premières entreprises, EDC et HEVECAM.

Pour documenter ces succès dans le domaine des entreprises et des droits de l'homme, le CNUDHD-AC a rassemblé, de 2014 à 2017, toutes les expériences, les leçons apprises et les meilleures pratiques du terrain dans un rapport thématique produit en 2017. Ce rapport s'inspire des exemples de bonnes pratiques des entreprises en matière de droits de l’homme. En outre, une liste de contrôle destinée aux professionnels des médias sur les entreprises et les droits de l'homme a été publiée après trois ans de discussions, de réflexion et de mise au point, et certains membres du pool de journalistes des droits de l'homme ont décidé de travailler sur les questions des droits de l'homme et des affaires.