Pays couverts
  • 15 Déc. 2022
  • 0 Commentaires
  • Vues

Les INDH d'Afrique Centrale en conclave à Douala

Les INDH d'Afrique Centrale en conclave à Douala

Le Centre des Nations Unies pour les Droits de l'Homme et la Démocratie en Afrique Centrale (CNUDHD-AC) organise du 14 au 16 décembre 2022 à Douala un atelier sous-régional de renforcement des capacités des institutions nationales des droits de l'homme sur les principes de Paris et de Belgrade.

Le Directeur du CNUDHD-AC y était représenté par Laurent Akobi aui a ouvert les travaux en présence du professeur James Mouangue Kobila, président de la Commission des Droits de l'Homme du Cameroun. Y prennent également part la Section des Institutions Nationales des Droits de l’Homme et des mécanismes régionaux du Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme à Genève et le Conseiller Principal aux Droits de l’Homme du Bureau du Coordinateur Résident des Nations Unies du Burundi.

L'événement réunit une trentaine de participants. Ils échangent sur la mise en place et le renforcement des institutions nationales des droits de l’homme conformes aux Principes de Paris et le rôle des INDH dans les processus électoraux de leurs pays respectifs. De manière spécifique, les échanges portent sur l'état des lieux de la situation des INDH dans la région,  la mise en évidence du rôle des INDH dans le monitoring des droits de l’homme dans un processus électoral, et l'élaboration des feuilles de route définissant les prochaines étapes pour la mise en place et le renforcement des INDH conformes aux standards internationaux.

Cet atelier fait suite à celui organisé à Libreville en novembre 2021 et au cours duquel les INDH de la sous-région avaient pris l'engagement de s'arrimer aux normes internationales et de disposer des compétences nécessaires à la mise en oeuvre de leur mandat tout en s'assurant de leur indépendance vis-à-vis de l'exécutif. Ce d'autant plus qu'en 2023, plusieurs pays d'Afrique Centrale ont rendez-vous avec les électeurs.

.